Balances de Laboratoire

Mesures de précision pour les appareils de manipulation de liquide en laboratoire d’essai

Webers GmbH Laborbedarf convaincu sur toute la ligne par Sartorius

Les analyses médicales nécessitent des processus validés et des résultats précis. Pour des appareils de mesure tels que les pipettes, les distributeurs et les burettes, les entretiens et étalonnages doivent donc être effectués avec précision et par des spécialistes pour garantir l’exactitude et la précision requises. L’entreprise Webers utilise pour ce faire essentiellement des balances et capteurs de pesage Sartorius.

Compétence certifiée et expérience longue de plusieurs décennies

Fondée en 1958 par Erich Webers comme entreprise familiale pour les équipements de laboratoire en général, l’entreprise Webers, située à Bottrop-Kichhellen, est à présent dirigée par la 3e génération en la personne d’Axel Webers. Elle propose non seulement des services de pipettes ou d’appareils volumétriques à piston selon la norme ISO 8655, mais commercialise également du matériel médical de laboratoire. Le service de pipettes couvre les laboratoires de l’Allemagne entière et s’est d’ailleurs étendu à 15 autres pays, l’Afrique du Sud représentant le plus gros marché étranger.

Le premier poste s’est créé au lancement du service de pipettes en 1992. Aujourd’hui, ce sont au total huit collaborateurs qui contrôlent 12 000 pipettes par an avec un certificat de calibrage complet selon la norme ISO 8655 – tendance à la hausse. La très réputée équipe de service a été formée par divers fabricants allemands et étrangers. L’entreprise est de surcroît certifiée ISO 9001:2000 et ISO13485. Le service de pipettes s’applique à toutes les pipettes de fabricants connus et comprend les prestations suivantes :

• Entretiens avec certificat de calibrage complet (nettoyage, contrôle de l’étanchéité, graissage, ajustage)
• Réparations à l’aide de pièces de rechange d’origine
• Traitements spéciaux concernant la documentation, les processus de contrôle et/ou le maniement (par ex. PCR)
• Pipettes de prêt
• Système de transport à plusieurs compartiments (valise à coque dure bien rembourrée)
• Gestion de qualité
• Contrats de service

Parmi les clients figurent entre autres de grands hôpitaux et de grandes universités en Allemagne qui font contrôler régulièrement leurs pipettes. Dans ce contexte, la toute première préoccupation de l’entreprise Webers est de fournir un service d’une qualité optimale.

(Lire la suite…)

Étoile des neiges…

Etude des hydrates de gaz dans des conditions glaciales avec les balances haut de gamme LA

Les flocons de neige…

… sont des cristaux de glace qui se forment à partir de la vapeur d’eau des nuages et qui subissent un grand nombre de transformations lors de leur chemin vers la surface de la terre.

Les hydrates de gaz…

… sont des substances solides qui ressemblent à de la glace. Ces gaz se trouvent en général sous les glaces éternelles de l’Arctique, dans les permafrosts de Russie, du Canada, de l’Alaska et dans le fond des océans étant donné qu’il leur faut des températures très basses ou des pressions élevées afin d’être  stables. Les hydrates de gaz sont constitués principalement de méthane (CH4), mais contiennent aussi de l’azote, du dioxyde de carbone et quelques autres gaz à haute densité. Actuellement, des scientifiques étudient les dépôts des hydrates de gaz présents un peu partout sur le globe terrestre car à l’avenir, ils pourraient remplacer le pétrole comme source d’énergie fossile. Le méthane étant toutefois un puissant gaz à effet de serre, aucune méthode d’extraction ne comportant pas de risques considérables pour les océans, l’atmosphère et les hommes n’a encore été trouvée.

Mesurés en fonction de la proportion de carbone qu’ils contiennent, les hydrates de gaz du monde entier représentent le double de tous les autres combustibles fossiles mis ensemble. Toutefois, lors de la combustion, le méthane dégage moins de dioxyde de carbone que le pétrole ou le charbon pour la même production d’énergie.

De nos jours, de plus en plus de chercheurs un peu partout dans le monde s’intéressent aux hydrates de gaz. Quelques pays comme le Japon ont même décidé d’exploiter à l’avenir cette source d’énergie de manière commerciale. En Allemagne également, la recherche sur les hydrates de gaz est devenue une priorité. L’attention des scientifiques allemands se porte toutefois moins sur le potentiel énergétique des hydrates de gaz que sur leur rôle dans le cycle du carbone, leur possible effet sur le climat et les risques découlant de leur extraction et de leur utilisation comme combustible.

Dans le cadre d’une collaboration internationale sans précédent, des stations de mesure en vue d’expériences à long terme ont récemment été installées sur la crête d’une montagne située au large des côtes de l’Etat de l’Orégon (USA) et entièrement composée d’hydrates de gaz. De nouvelles technologies concernant les échantillons et la récente mise au point de chambres de compression et de chambres d’essais permettent désormais d’étudier les hydrates de gaz dans des conditions réelles de pression et de température telles qu’on peut les trouver sur les fonds marins et de les utiliser pour d’autres expériences en laboratoire.

(Lire la suite…)

Mission dans la savane africaine

Sartorius offre une solution robuste pour la recherche sur le terrain

Connaissez-vous les caractéristiques fascinantes de la mangouste rayée ? Une part importante des informations concernant ces animaux est régulièrement collectée au sein du parc national Queen Elizabeth en Ouganda grâce à une balance de laboratoire Sartorius.

Qu’est-ce qui rend la mangouste rayée si spéciale ?

Depuis maintenant 10 ans, la population sauvage de mangoustes rayées de la péninsule de Mweya du parc national Queen Elizabeth est étudiée par des biologistes comportementaux. Les mangoustes rayées vivent en groupes allant jusqu’à 70 individus. Il s’agit des plus grands groupes de carnivores connus au monde. Certains comportements inhabituels découverts au cours des dernières années rendent ces petits prédateurs particulièrement intéressants. En règle générale, toutes les femelles adultes d’une colonie deviennent gravides en même temps et mettent fréquemment bas dans une synchronisation parfaite au cours d’une seule nuit. Les petits sont, en grande partie, non pas élevés par leurs parents mais sont pris en charge en commun par d’autres membres de la colonie. Au cours des premières semaines suivant la naissance, différents individus restent dans la tanière pour veiller sur les petits tandis que le groupe part à la recherche de nourriture.

(Lire la suite…)